Cré’Acteurs de solutions : La série sur ces jeunes en Méditerranée qui créent des emplois

Cré’Acteurs de solutions : La série sur ces jeunes en Méditerranée qui créent des emplois

« Cré’Acteurs de solutions » est une série de reportages en 4 épisodes dans lesquels trois « Haut-Parleurs » partagent avec enthousiasme les actions menées dans leur pays pour l’emploi des jeunes et des populations locales.  En Mauritanie avec Houleye Kane, au Maroc avec Maha Hasnaoui et en Tunisie avec Nizar Rebii, Haut-Parleurs de ces 3 pays.

Signée « Les Haut-Parleurs de l’Impact« *, cette série est co-produite par Fablabchannel et l’IECD ( Institut européen de coopération et de développement ) avec la participation de la Direction de la coopération internationale de Monaco et du Ministère des Affaires étrangères, ainsi que le réseau Méditerranée Nouvelle Chance. #Méditerranée #JeunesseMéditerranéenne #JMed – Et un grand merci à toutes les associations impliquées dans ces missions.

*Les Haut-Parleurs est le premier réseau de jeunes reporters francophones sur leur terrain. Ils racontent ce qui touche leur génération avec un ton libre et créatif.

PISCICULTURE OU VELOS, ILS CREENT DES EMPLOIS ECOLOS #Jeunes #Méditerranée #Tunisie #Mauritanie

Mauritanie – Tunisie, deux pays différents pour une même cause : sauver son environnement tout en favorisant l’emploi. En Mauritanie, Houleye est partie à la rencontre de  l’association « Keur Mour pour la Rénovation et le Développement » qui réhabilite la mare de la commune de Kheir et permet d’améliorer ainsi l’emploi des jeunes et des femmes des communautés locales. La mare joue en effet un rôle socio-économique et écologique important car elle permet de favoriser l’accès à l’eau pour la pratique de la pêche, la promotion de la pisciculture et l’augmentation de la production agricole.

De l’autre côté de la rive méditerranéenne, Nizar donne la parole à Nomadic Bike, un collectif de jeunes cyclotouristes qui a été encadré et piloté par l’association Vélorution, un Cyclo-incubateur d’accompagnement professionnel de jeunes porteurs d’un projet de cyclotourisme. Une nouvelle tendance vers le tourisme vert et durable qui séduit de plus en plus de tunisiens et de tourisme.

Houleye Kane en Mauritanie et Nizar Rebii en Tunisie nous racontent leur histoire. https://www.facebook.com/Keurmour/  https://www.velorutiontunisie.com/  https://www.facebook.com/VeloruTioN.Tunisienne/ https://www.instagram.com/velorution_tunisie/

TRADITION OU RACINE, ILS SAUVENT LEUR PATRIMOINE #Jeunes #Méditerranée #Maroc #Tunisie

Alors que le Patrimoine architectural au Maroc et en Tunisie est menacé, des associations locales militent pour sa préservation en encourageant le travail des jeunes dans les villes et villages. C’est le cas à Tétouan au Maroc, où l’ Association Marocaine des Chantiers-écoles pour le développement accompagne et forme des jeunes en situation de décrochage scolaire pour des projets entrepreneuriaux de réhabilitation.

Au même moment, à Sened Jebel, un petit village en Tunisie, les habitants ont déserté les lieux pour aller vers la ville. Pour remédier à ce fléau, L’Association  « Douroub » de la Culture et les Arts agit pour encourager les jeunes à s’impliquer en faveur de la valorisation de leur patrimoine local et touristique .

Maha Hasnaoui au Maroc et Nizar Rebii en Tunisie nous racontent leur histoire. https://www.facebook.com/AMCTetouan.Officiel/.

Association CDRT : https://www.facebook.com/CDRT-Marrakech-1839611746351813/ https://www.facebook.com/selsemnomadic/ 

RURAL, ECO-TOURISME OU MARAICHAGE, ILS CREENT LEUR PROJET#Jeunes #Méditerranée #Maroc #Mauritanie

Alors que l’emploi informel et le chômage touchent les régions rurales au Maroc, l’éco-tourisme s’est invité dans la petite commune de Moulay Idriss Zerhoun près de la ville de Meknès.  C’est une façon innovante de voyager responsable dans les espaces naturels en plein coeur de la montagne. Maha est partie à la rencontre de l’Association « Ifker » qui forme des jeunes ruraux du massif Zerhoun à créer leur propre projet entrepreneurial.

En parallèle, à Nouakchott en Mauritanie, l’association « Citoyennes Citoyens Debout » forme également des jeunes en situation de vulnérabilité à l’activité de maraîchage urbain, économiquement viable et socio-culturellement adaptée.

Maha Hasnaoui au Maroc et Houleye Kane en Mauritanie nous racontent leur histoire.

« Citoyennes Citoyens Debout » https://www.facebook.com/114947193213434/posts/577934583581357/

Association Ifker  https://instagram.com/association.ifker?utm_medium=copy_link : https://www.facebook.com/assoIfker/

 

PRESCOLAIRE OU MECANIQUE, ILS SONT FORMES A UN METIER D’AVENIR #Jeunes #Méditerranée #Maroc #Mauritanie

Au Maroc, le préscolaire est l’un des enjeux les plus importants pour lutter contre l’abandon scolaire. Pour répondre à la demande de la petite enfance dans les milieux les plus reculés, le Centre de développement de la région de Tensift à Marrakech forme des jeunes chômeurs ou en reconversion au métier d’éducateur/éducatrice en préscolaire. Maha a suivi Zahera dans sa formation au centre et dans l’école de son village pour voir combien il est vital d’animer et enseigner en préscolaire.

Pendant ce temps là, en Mauritanie, alors que le taux de chômage bas son plein dans la région de Nouadhibou, Houleye nous parle de l’Association pour la Protection de l’Environnement et l’Action Humanitaire qui forme  une trentaine de jeunes, filles et garçons en situation de précarité, à un travail décent et sécurisé avec de meilleures perspectives de développement.

Maha Hasnaoui au Maroc et Houleye Kane en Mauritanie nous racontent leur histoire.

 
___________________________________________________________________
 
Twitter (@Mednc_network)
notre page Linkedin
 
Le site du réseau Méditerranéen de la Nouvelle Chance
 
Les haut-Parleurs
Twitter : hautparleurs_
 
Fablabchannel
 
Réseaux sociaux des 3 reporters Les Haut-Parleurs
 
 
DIMED, Gouvernement Monaco, UDM
 
Autres médias locaux à associer
 
Mauritanie
Le site Web Journal www.InitiativeNews.com
Le site Web www.cridem.org
Le journal « La Vision » sur facebook je veux leur proposer la diffusion