Fablabchannel : quel bilan pour l’agence créée par Claire Le Proust (ex-CAPA) il y a dix mois ?

Fablabchannel : quel bilan pour l’agence créée par Claire Le Proust (ex-CAPA) il y a dix mois ?

Interview de Claire Leproust, dans SATELLINET, le journal qui résume l’actualité de la Communication et des Médias en ligne. 

Agence collaborative dédiée aux contenus, aux communautés et aux médias numériques, FabLab Channel a été créée en janvier dernier par Claire Leproust, ancienne directrice des activités numériques du groupe CAPA. Cette structure s’oriente autour de trois axes : la production de contenus en formats courts, le conseil stratégique et l’édition. Concernant la production, l’agence a réalisé plusieurs web-séries, The evening cigarette, pour France Télévisions (10 épisodes d’une minute), qui a été présenté à l’évènement dédié aux webséries Direct 2 Series à Los Angeles. 

Cette dernière, une série d’animation autour du tabac, a été cofinancée par France Télévisions, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et la Ligue contre le cancer. D’autres projets sont en développement, comme la production d’une série, dans le cadre de l’appel à projet de France télévisions nouvelles écritures « métro, robot, dodo ». Les coûts de production oscillent entre 4 000 et 10 000 euros par épisode. La société collabore aussi avec Gulli (Lagardère Active) autour d’une série pour enfants baptisée « L’attendrisseuse » (12 épisodes de 3 minutes). Celle-ci sera diffusée à l’antenne et reprise en catch-up sur le site et la page Youtube de Gulli.

UN BESOIN DE FINANCEMENT

La stratégie Youtube de la chaîne est d’ailleurs gérée par Fablabchannel. Dans le même temps, la société édite la chaîne Youtube Rendez-vous à Paris, initialement lancée par CAPA (114 000 abonnés). « Youtube n’est pas un business model pour la production originale. L’idée est de construire une audience et de la diriger vers un autre univers, la télévision par exemple », indique Claire Leproust. Pour financer la structure, celle-ci envisage de lever des fonds auprès d’une structure spécialisée, ou de faire appel à un financement participatif via une plate-forme de crowdfunding. Mais un rapprochement avec un groupe n’est pas exclu. 
Fablabchannel emploie actuellement un salarié et sollicite des free-lance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *